croa-01.jpg

Il existe plusieurs exemples d'aumônières en forme de grenouille au début du XVIIe siècle. Elles sont toutes de taille réduite (la plus grande fait 10cm par 6cm) et sont brodées avec des techniques variées. Ces bourses ressemblent à de petits bijoux et ont probablement été utilisées pour transporter des objets précieux. Il n'est pas exclu que la forme, qui semble à la mode, ait pu revêtir une dimension symbolique.

Voici deux exemples de bourses en forme de grenouille qui m'ont servit d'inspiration pour cette reproduction :

221387.jpg
© Ashmolean Museum

comp_79023.jpg
© Museum of London

Ces deux aumônières sont en soie, brodée de soie et d'or.

L'aumônière que j'ai réalisée est constituée :

  • d'un devant et d'un dos de grenouille, en soie verte brodée de soie verte et de cannetille d'or
  • de 4 pattes en fil de fer recouvert de fils de soie verts et jaune

croa-04.jpg

  • d'une petite bourse de taffetas de soie doublée de lin dont le bas a la forme de la grenouille et le haut est plus large pour permettre l'ouverture de la bourse

croa.jpg

Le corps de la grenouille est brodé au point de filet, qui est un point de feston réalisé sans piquer à travers le tissu.

croa-02.jpg

De la cannetille d'or rehausse le corps de la grenouille.

Les yeux sont en perles. Ici du jaspe rouge.

Deux cordons en soie assurent la fermeture de la bourse selon la forme de la grenouille et servent également à la pendre.